Z-i-A par Karan Singh

Passionné de cinéma depuis l’âge de 11 ans, autodidacte, le cinéma et l’écriture sont les deux passions qui nourrissent Karan depuis le plus jeune âge. Il aime raconter des histoires humaines, de la solitude à la perte, l’abandon de la fragilité, la faiblesse mortelle, la pauvreté et la richesse. Il aspire à un cinéma plus axé sur la condition humaine.

Né en inde et s’installé à Montréal en 2008, Karan est un cinéaste/écrivain indépendant et il a réalisé son premier court-métrage en 2012 « Faceless », sur le thème de l’identité au sein de la communauté gaie. Le film a été sélectionné dans des festivals au Canada et à l’étranger. Depuis, il a pu collaborer avec plusieurs équipes sur divers projets qui complètent chaque jour un peu plus son expérience.

En 2016 il a complété son troisième projet du court-métrage intitulé « Morceaux d’une Vie ». Le film a été sélectionné en compétition au Festival des films et des arts de Percéides. Plus récemment, le scénario de son premier projet long métrage fiction « Zoya-Iman-Ayaz » a été retenu pour un mentorat en scénarisation au Canadian Film Centre.

Son projet court-métrage « Pass the Salt, Please » a été l’un des sept finalistes du prestigieux concours Court écrire ton Court de la SODEC en 2020. Il travaille actuellement à la production de ce film.

Ayant travaillé avec divers festivals de films communautaires, Karan a également fait partie du jury du Festival des films et des arts de Percéides (2017), du Festival du film sud-asiatique de Montréal (2019) et, cette année 2020, du Festival du film de Yorkton. 

Passionate about cinema since he was little, cinema and writing have been Karan’s two passions that he has nourished since his childhood. His work looks to explore human stories of solitude and loss, abandonment and fragility, mortality, our inherent poverty and wealth. His cinema is aimed to be a window into the depths of the human condition.  

Born in a small town in North India, Karan moved to Montreal is 2008. He is an independent writer and filmmaker and he produced/directed his first docu-fiction film “Faceless”, 2012, which looked at racism in the majority white dominated culture within the LGBTQ+ community in North America. The film was selected at various community film festivals around the world. Since, he has worked in various capacities on different projects with diverse artists. 

In 2016 he completed his third project, first fiction short “Pieces of Me” which was part of the official selection at the International Film Festival Percéides, Percé, Québec. Recently, the screenplay for his first fiction feature project “Zoya – iman – Ayaz” was selected for the mentorship program at the Canadian Film Centre. 

His short film project “Pass the Salt, Please” was one of the seven finalists at the prestigious 2020 Court écrire ton Court competition sponsored by SODEC. He is currently working on the production of this short. 

Having worked in the community for many years, Karan has also been part of film festival juries: Festival des films et des arts de Percéides (2017), South Asian Film Festival of Montreal (2019) the Yorkton Film Festival in 2020. 

genres

Court métrage - fiction

Docu-fiction

Long métrage - fiction

Moyen métrage - fiction

Téléfilm

Vidéoclip

Coordonnées

réalisations

Faceless

docu-fiction 35 mm / HD 15 min
2012

At Home in the World/Chez nous partout dans le monde

documentaire 35 mm / HD 25 min
2014

Morceaux d'une vie

court métrage - fiction 35 mm / HD 9 mins
2016

Mon frère Mikail

court métrage - fiction 35 mm / HD 3 mins
2020