précédent

Prix Iris

prochain

Classe de maître en réalisation fiction

nouvelles | 7 JUN 2019

Il était une fois… de trop

Dans la foulée des allégations de comportements inappropriés survenues dans le milieu culturel québécois à l’automne 2017, plusieurs organismes, regroupements et associations (dont l’ARRQ) ont manifesté le désir de se doter d’outils pour créer un milieu de travail exempt de harcèlement. En mars 2018, en réponse à cette volonté, le ministère de la Culture et des Communications du Québec a confié à L’inis le mandat de développer une formation destinée à prévenir le harcèlement dans le milieu culturel.

« Afin de rejoindre le maximum d’intervenants et d’en assurer l’accessibilité sur l’ensemble du territoire québécois, L’inis a opté pour la création d’une plateforme de formation numérique intitulée Il était une fois… de trop, accessible à l’adresse unefoisdetrop.ca », a mentionné le directeur général et directeur des programmes de formation de L’inis, Michel G. Desjardins, à l’occasion du lancement de la plateforme unefoisdetrop.ca.

Au Québec, le milieu culturel regroupe plus de 150 000 travailleurs salariés ou autonomes, auxquels il faut ajouter les bénévoles, les administrateurs et les étudiants inscrits dans les écoles d’arts. La variété des disciplines, des lieux de travail et des ententes contractuelles entraînent une complexité dans la compréhension de ce que peut être le harcèlement dans un tel milieu.

« C’est pourquoi, afin de répondre efficacement au mandat que nous a confié le ministère, nous avons réunis, sous la direction de Samuel Escobar, directeur de notre Service de la formation professionnelle continue, un groupe de professionnels comprenant des représentants d’organismes oeuvrant dans différentes disciplines culturelles de même que plusieurs experts des questions en rapport aux aspects psychologiques et légaux du harcèlement. Le résultat obtenu est une formation numérique en trois parties à la fois informative, dynamique, attrayante et interactive permettant d’avoir une incidence positive sur l’apprentissage du contenu », a poursuivi Michel G. Desjardins.

Dans la partie 1, Comprendre le harcèlement en culture, on présente les impacts du harcèlement et les particularités de l’environnement de travail en milieu culturel : lieux de travail changeants ; contrats par projet ou à court terme ; contacts physiques et proximité ; horaires atypiques et nombreux événements sociaux.

Dans la partie 2, Reconnaître le harcèlement, les usagers pourront distinguer ce qui est du harcèlement et ce qui n’en est pas. On les sensibilisera aux cinq éléments permettant de reconnaître le harcèlement : conduite vexatoire ; comportements répétés ; comportements hostiles ou non désirés ; comportements portant atteinte à la dignité ou à l’intégrité ; développement d’un milieu de travail néfaste.

Quant à la partie 3, Prévenir le harcèlement, elle décrit quelles sont les obligations des employeurs et les responsabilités des travailleurs et travailleuses ; explique la notion de consentement ; et identifie les facteurs de risque.

ACCÉDEZ DÈS MAINTENANT À LA FORMATION POUR PRÉVENIR LE HARCÈLEMENT DANS LE MILIEU CULTUREL : www.unefoisdetrop.ca

Tout au long du parcours de 40 minutes, le visionnement de vidéos d’animation et de capsules d’experts permet une meilleure compréhension des problématiques propres au harcèlement. En complément, des témoignages de personnes œuvrant dans le milieu culturel sont proposés sous forme de balados et deux tests de connaissance servent à valider l’assimilation des informations transmises pendant la formation. Une section est également consacrée aux différentes ressources disponibles dans laquelle on trouve une trousse pédagogique et un guide d’accompagnement pour l’élaboration d’une politique visant à prévenir et à contrer le harcèlement.

Une version anglaise du site intitulée Stop Harassment – End of Story ! a été produite à la demande et avec le soutien des associations professionnelles membres-Mutuelle de L’inis. Celles-ci ont aussi contribué à la création d’une certification en ligne qui viendra compléter la formation de base proposée sur le site unefoisdetrop.ca. Ce volet, qui a bénéficié d’un financement de la Mesure 21 du Plan culturel numérique du Québec, s’adresse aux professionnels de l’audiovisuel qui doivent, dans le cadre de leur fonction, présenter une confirmation officielle de leur compréhension des problématiques et des enjeux liés au harcèlement.

Le projet Il était une fois… de trop a été financé par le ministère de la Culture et des Communications. Il a été réalisé sous la supervision de Bianca Nolasco, chargée de projets au Service de la formation continue de L’inis et Christine Bouchard, productrice au contenu et chargée de projet numérique. Le contenu a été élaboré par Hubert Côté et Luc Chabot de la société Relais Expert Conseil ; Sophie Gagnon, directrice générale de Juripop ; Virginie Maloney, coordonnatrice du projet L’Aparté ; Pierre Faubert, psychologue ; et Annie Ouellet, technopédagogue.

La conception et la réalisation du site web a été confié à l’entreprise Novaconcept. Les vidéos d’animation ont été scénarisé par Patrick Dupuis. Les vidéos d’experts et les témoignages en baladodiffusion ont été réalisés par Anie-Claude Paquin et Ky Vy Le Duc de la compagnie L’enDroit.

Le comité conseil qui a accompagné le projet était formé de Joanne Pouliot, directrice générale de l’Association des professionnels de l’industrie de l’humour (APIH) ; Parise Mongrain, directrice du bureau du Québec du Centre de ressources et transition pour danseurs ; Maryse Gervais, agente de développement chez Compétence Culture ; Chantal Barrette, agente d’affaires du Conseil du Québec de la Guilde canadienne des réalisateurs ; Nancy Bélanger, directrice générale de Culture Montérégie ; Brigitte Monneau, directrice générale de Femmes du cinéma, de la télévision et des médias numériques ; Jean-Luc Gagnon, administrateur de la Guilde des musiciens et musiciennes du Québec ; et Christian Lemay, vice-président Québec et directeur des affaires régionales de IATSE 667.


Historique derrière la création de la plateforme

Octobre 2017 - Dans le sillage de l’affaire Weinstein, des dénonciations d’agressions sexuelles et de harcèlement font leur apparition dans le paysage médiatique québécois. Plusieurs de ces dénonciations concernent des événements survenus dans le milieu culturel. Les associations professionnelles, les syndicats et les organismes du milieu entreprennent une réflexion en profondeur sur cette problématique.

Novembre-Décembre 2017 - Afin de soutenir le désir de changement et de prévention exprimé par les travailleurs et travailleuses du milieu culturel, L’inis propose une formation de sept heures sur la prévention et la gestion du harcèlement. Elle sera offerte gratuitement à trois reprises et rejoindra une quarantaine de personnes.

Décembre 2017 - 200 personnes issues de divers milieux participent au Forum sur les agressions et le harcèlement sexuels. Le gouvernement du Québec annonce une aide financière supplémentaire de 25 M$ sur trois ans afin de renforcer ou de mettre en place des mesures liées à la prévention des agressions et du harcèlement sexuels, à la réception des dévoilements et des dénonciations et à l’accompagnement des victimes, notamment dans le processus judiciaire. De ce montant, plus de 17 M$ sera réservés aux organismes du milieu afin d’améliorer la prévention et l’accès aux services d’aide et de suivi en matière d’agression sexuelle.

À l’initiative de l’UDA et en partenariat avec L’inis, Compétence culture et Juripop, 50 organisations adoptent une déclaration pour un environnement de travail exempt de harcèlement, témoignant de l’engagement du milieu culturel à prévenir le harcèlement.

Mars 2018 - Le ministère de la Culture et des Communications annonce qu’il confie à L’inis le mandat de « développer et d’offrir des formations, notamment en ligne, à l’ensemble du secteur culturel québécois en matière de sensibilisation et de prévention du harcèlement et des agressions sexuels ». Ce mandat est l’une des mesures découlant du Forum sur les agressions et le harcèlement sexuels tenu en décembre 2017.

Un mandat complémentaire a aussi été confié à L’inis, soit de « d’offrir de l’accompagnement dans l’élaboration de politiques en matière de harcèlement aux organismes de formation en art soutenus par le ministère de la Culture et des Communications ».

Septembre 2018 - Lancement du service L’Aparté guichet unique qui offre des services gratuits et indépendants pour soutenir les artistes et artisans victimes ou témoins de harcèlement et de violences de toutes sortes dans leur lieu de travail.

Début de la conception et de la réalisation de la plateforme de formation pour prévenir le harcèlement dans le milieu culturel.

Octobre 2018 - Adoption d’un Code de conduite pour prévenir le harcèlement et préserver un environnement de travail sain dans le milieu culturel réalisé en collaboration avec 44 associations, syndicats, organismes culturels et regroupements.

Juin 2019 - Lancement de Il était une fois... de trop, plateforme de formation pour prévenir le harcèlement dans le milieu culturel.

retour aux actualités

autres nouvelles

Nouvelle date limite pour les candidatures Prix RÉALS

RÉALS, vous avez jusqu'au 1 septembre 2019 pour soumettre une oeuvre!

nouvelles | 17 JUI 2019

RAPPEL - Candidatures pour les Prix RÉALS 2019

Faites parvenir vos candidatures par courriel avant le 2 août 2019 23h59

nouvelles | 16 JUI 2019

Bourses et prix - Nous attendons vos candidatures pour les Prix RÉALS!

Date limite : 2 août 2019

nouvelles | 2 JUI 2019

Bourses de démarrage - Plus que quelques jours...

Les bourses de démarrage ont pour objectif de permettre à un membre de présenter ou bonifier un projet de réalisation dans le but de le ...

nouvelles | 21 JUN 2019

Congé de la fête du Canada

Les bureaux de l’ARRQ seront fermés le lundi 1er juillet 2019 en raison de la fête du Canada.

nouvelles | 26 JUN 2019

Tirage - 11 paires de billets pour Fantasia

RÉALS, nous avons 11 paires de billets à faire tirer pour le film de votre choix au festival !

nouvelles | 26 JUN 2019

Droit d’auteur : Le ton monte, le gouvernement doit agir!

Le comité de députés chargé de l’examen de la loi sur le droit d’auteur persiste à ignorer les recommandations favorables aux créa...

nouvelles | 25 JUN 2019

Candidatures pour les Prix RÉALS 2019

RÉALS, faites parvenir votre oeuvre innovante avant le 2 août 2019 !

nouvelles | 7 JUN 2019

Les droits d’auteur sont importants pour vous?

Seize organisations, dont l'ARRQ, se sont réunies pour mener une campagne afin de demander au gouvernement que la Loi canadienne sur le dro...

nouvelles | 7 JUN 2019

Appel à projets - Première bourse du CALQ

Appel de projets aux artistes de la relève qui souhaitent obtenir une première bourse (15 000$ max.) du CALQ.

nouvelles | 26 JUN 2019