précédent

FCTMN est fière d'annoncer son Gala 25e anniversaire

prochain

32es prix Gémeaux

nouvelles | 24 MAI 2017

Abandon des séries québécoise par Série+

Ou les effets pervers de Parlons télé

Après la suppression par le CRTC de l’obligation pour Séries+ de consacrer 1,5 million de dollars par année au financement de dramatiques originales de langue française, annoncée le 15 mai dernier, il n’a fallu que 3 jours à son propriétaire, Corus Média, pour annoncer l’abandon de tous ses projets de fiction québécois.

La SARTEC, l'ARRQ et l'UDA déplorent cette décision qui découle du refus du CRTC d’imposer des exigences précises pour soutenir la production originale de langue française lors du renouvellement des licences des grands groupes (Bell Media, CORUS, Groupe V Média et Québecor Média), malgré les demandes à cet effet de nombreuses associations et lui demandent de réagir...

Lire le communiqué conjoint

La discussion avec Gabriel Pelletier à l'émission Médium large

SARTEC ARRQ UDA
retour aux actualités

autres nouvelles