Babek Aliassa

Babek Aliassa a étudié l’architecture à Paris avant de s’orienter vers le cinéma en étudiant à La Fémis. Arrivé au Canada en 1996, il s’établit à Toronto et s’implique dans le milieu artistique francophone pour lequel il fonde le Laboratoire d’art (lelabo.ca), un centre d’arts médiatiques qui devient rapidement un maillon essentiel de la création artistique au Canada français.

Après avoir réalisé un court métrage et deux documentaires, il déménage à Montréal pour y tourner son premier long métrage de fiction, Boucherie Halal. Le thème de l’immigration devient alors central à son oeuvre, lui qui a émigré cinq fois dans sa vie, de France en Iran et du Canada anglais en Biélorussie avant de venir s’enraciner au Québec.

Babek est particulièrement sensible au droit des artistes de la diversité à obtenir la place qui leur revient dans l’industrie du film et de la télévision québécoise, et pouvoir raconter leurs propres histoires. Il a siégé sur le conseil d’administration de Diversité artistique Montréal (DAM) pour promouvoir une représentativité plus équitable sur les scènes de théâtre et sur les écrans.

Son dernier scénario de long métrage, Le Ventre de Bassima, vient de recevoir l’appui des institutions et sera tourné l’hiver prochain. Il est père de deux filles.

genres

Court métrage - fiction

Documentaire

Long métrage - fiction

Coordonnées

réalisations

Boucherie Halal

long métrage - fiction HD 85 min
2012

Sphères

documentaire DV 52 min
2005

Greffe

documentaire DV CAM 26 min
2000

Le faisan

court métrage - fiction 16 mm 18 min
1999