Carole Laganière

Carole Laganière étudie le cinéma à l’INSAS et prolonge son séjour bruxellois en réalisant un premier court, Jour de congé. De retour au Québec, elle met au monde Aline, un long métrage de fiction qui obtient le Bayard d’Or du meilleur long métrage au Festival du film francophone de Namur en 1992. En 1995, elle renoue avec le réel et y vit depuis ses plus grands bonheurs. Avec La fiancée de la vie en 2002 et Un toit, un violon, la lune en 2003, elle remporte le prix du meilleur documentaire canadien au festival Hot Docs, à Toronto. Ce même festival organise un focus-rétrospective de son travail en 2015.

genres

Documentaire

Autres expériences

  • Scénarisation

réalisations

Des adieux

documentaire 63 min
2014

Absences

documentaire 74 min
2013

L'est pour toujours

documentaire 80 min
2011

Première année

documentaire 75 min
2010

Parc lafontaine, petite musique urbaine

documentaire - essai poétique vidéo 52 min
2006

Country

documentaire vidéo 72 min
2005

Vues de l'est

documentaire vidéo 52 min
2004

Un toit, un violon, la lune

documentaire vidéo 65 min
2003

La fiancée de la vie

documentaire vidéo 52 min
2001

Des mots voyageurs

documentaire vidéo 52 min
1999

Histoires de musées

série documentaire 3 x 26 min
1996-1997

Aline

long métrage - fiction 35 mm 85 min
1992

Jour de congé

court métrage - fiction 35 mm 18 min
1989

Gilbert fastenaeckens, photographe

documentaire vidéo 12 min
1988

Le mouchoir de poche

court métrage - fiction 16 mm 20 min
1987

Juste un rêve

documentaire 16 mm 14 min
1985