précédent

Appel de films - Le festival Vues dans la tête de…

prochain

RAPPEL - AGA 2019 mardi 26 mars

mot de l'arrq | 17 DÉC 2018

JOYEUX NOËL ET BONNE SOLIDARITÉ


En revenant de la colline parlementaire fédérale où je venais d’aller défendre les droits d’auteur des réalisateurs et des scénaristes en compagnie de représentants de la SARTEC et de notre directrice générale, je me disais que la solidarité est certainement le plus beau cadeau qu’on puisse se faire et continuer à se souhaiter pour l’année qui vient.

Pour la révision de la loi sur le droit d’auteur, l’ARRQ a partagé sa position, non seulement avec la SARTEC, mais aussi avec la DGC (Director’s Guild of Canada), la WGC (Writer’s Guild of Canada), la SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) et le FRIC (Front des Réalisateurs Indépendants du Canada). Tous ensemble, nous avons joint nos voix pour la cause des auteurs de l’œuvre cinématographique et nous avons bon espoir de voir cette belle unanimité convaincre les parlementaires de légiférer en notre faveur.

Ce n’est pas la seule occasion de solidarité que nous avons eue en 2018 et que nous entendons poursuivre en 2019. Pour confronter les conditions de tournage de plus en plus difficiles que l’on vit sur les plateaux, particulièrement en télévision, les RÉALS font front commun avec les techniciens de l’AQTIS et les artistes de l’UDA pour réclamer une cadence de travail plus humaine et nous assurer d’une meilleure conciliation travail-famille et des conditions favorisant la santé et la sécurité. Espérons que la nouvelle année saura répondre à nos souhaits lors des négociations pour le renouvellement de nos ententes collectives.

Et pour ne pas se faire opposer que ce n’est pas possible d’avoir de meilleures conditions parce qu’il manque de financement, l’ARRQ est aussi solidaire de 43 organisations du Québec et du reste du Canada, incluant les producteurs de l’AQPM , au sein de la Coalition pour la Culture et les Médias qui demande au gouvernement d’obliger les plateformes numériques et les fournisseurs d’accès internet  à contribuer équitablement à la production de contenu audiovisuel canadien. Il est grand temps que les grands joueurs du Web contribuent leur juste part à la création de nos œuvres et nous donnent les moyens de nos ambitions et de nos talents. Il faut agir dès maintenant et on ne peut attendre la révision des lois sur les télécommunications et la radiodiffusion, un processus qui va s’étendre, non seulement en 2019, mais possiblement jusqu’en 2025. D’ici là, notre culture et nos médias auront le temps de mourir dix fois, étouffés par l’invasion numérique américaine. En cette nouvelle année d’élection fédérale, il faudra donc réussir à en faire un thème électoral.

C’est aussi pour cette raison que nous sommes encore une fois solidaires des associations du Québec (AQTIS-ARRQ-SARTEC-UDA) pour rencontrer le comité d’experts (Comité Yale) qui se penche sur cette révision législative et qui va faire ses recommandations au gouvernement Trudeau. Parce que la culture audiovisuelle francophone est plus pauvre que celle du Canada anglais et qu’elle est encore plus menacée, nous devons sonner l’alarme.

Tous en chœur, nous allons demander des mesures intérimaires pour qu’on arrête de faire des promesses et que le gouvernement agisse dès le début du nouvel an.

Enfin, nous sommes solidaires de cette autre coalition, la Coalition pour la Diversité des Expressions Culturelles. En 2018 cette coalition s’est mobilisée pour interpeller les négociateurs du gouvernement canadien afin que l’exception culturelle soit préservée dans l’Accord de libre-échange Etats-Unis-Mexique-Canada (AEUMC). Cette bataille a été gagnée mais on sait que ce n’est que partie remise. Les FANG (Facebook, Amazon, Netflix, Google) sont plus puissants que les nations et ils n’ont que faire de notre exception culturelle quand il s’agit de capter l’attention et la richesse des auditoires d’ici.

Toute cette solidarité déployée en 2018 pour repousser l’envahisseur me donne espoir de jours meilleurs pour l’année qui vient.

En 2019, je vous souhaite encore plus de solidarité, celle qui compte le plus : la vôtre. Soyez solidaires de vos collègues, solidaires de vos idées, de vos idéaux, de votre culture et aussi de votre association. Ensemble nous pouvons rêver et faire rêver.

Avant d’accueillir la nouvelle année, je m’en voudrais de ne pas jeter un regard en arrière pour remercier l’équipe de l’ARRQ et son conseil d’administration pour cette année 2018 qui se termine et qui a été riche et très bien remplie. Une année faite de grandes batailles et de petites victoires. Merci à vous  tous qui vous impliquez avec cœur.

Et à tous les RÉALS, je vous souhaite un joyeux Noël et une bonne et fructueuse année !

Gabriel Pelletier

retour aux actualités

autres mot de l'arrq

Les réalisateurs s’assemblent en mars

En effet, le 26 mars à 18 heures, ce sera l’assemblée générale de l’ARRQ et je vous invite à y participer en grand nombre.

mot de l'arrq | 8 FÉV 2019

Faire face aux défis : Réflexions stratégiques à l'ARRQ

Ce n’est une nouvelle pour personne, le numérique a bousculé tout l’écosystème de la culture et spécifiquement les domaines de l’...

mot de l'arrq | 22 JAN 2019

JOYEUX NOËL ET BONNE SOLIDARITÉ

En revenant de la colline parlementaire fédérale où je venais d’aller défendre les droits d’auteur des réalisateurs et des scénari...

mot de l'arrq | 17 DÉC 2018

Journée mondiale de la télévision

En 1996, l’UNESCO déclarait qu’annuellement le 21 novembre devenait la Journée mondiale de la télévision.  Elle reconnaissait alors...

mot de l'arrq | 21 NOV 2018

FRONT COMMUN, CONSULTATIONS ET COALITIONS

Si vous lisez nos communiqués ou les nouvelles de l’industrie audiovisuelle, vous avez appris que l’ARRQ fait front commun avec l’AQT...

mot de l'arrq | 31 OCT 2018

Les droits d'auteurs des réalisateurs en péril?

Consultations : droit d’auteur, lois sur la radiodiffusion, télécommunications et radiocommunication / #MOIAUSSI : Un an après

mot de l'arrq | 18 OCT 2018

Nous sommes des créateurs

Une réflexion de toute notre industrie s’impose et elle devrait impliquer tous ses acteurs.

mot de l'arrq | 29 AOUT 2018

Les prix Iris et nous

Les nominations pour les prix Iris étaient à peine annoncées que déjà les gérants d’estrade se mettaient à les commenter, pas toujo...

mot de l'arrq | 18 AVR 2018

Des nouvelles inspirantes

L’AGA de l’ARRQ : une participation sans précédent!

mot de l'arrq | 29 MARS 2018