précédent

Joignez-vous à nous aujourd'hui 13h30! LIEN ZOOM

prochain

Discussion sur la consultation pancanadienne menée par Téléfilm

publications | 16 JUI 2020

Communiqué - Retrait des ondes d’oeuvres - Réactions

Montréal, le 16 juillet 2020

L’Alliance québécoise des techniciens et techniciennes de l’image et du son (AQTIS), l’Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec (ARRQ) et la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC) saluent le courage des victimes qui prennent la parole et dénoncent les actes répréhensibles de certains individus. Elles soulignent également qu’il est inutile de faire d’autres victimes collatérales en retirant des ondes des œuvres de fiction dans lesquelles ces individus tiennent un rôle. Selon leurs présidents, Dominic Pilon (AQTIS), Gabriel Pelletier (ARRQ) et Mathieu Plante (SARTEC), « le public est en mesure de faire la part des choses entre la réalité et la fiction ».

Retirer des ondes des œuvres comme « La faille » pénalise non seulement leur public, mais toutes les personnes impliquées dans leur création, leur production et leur diffusion. De tels retraits sont injustes et disproportionnés.

Qui plus est, la rumeur d’annulation du tournage de la prochaine saison les pénaliserait encore davantage.

Les équipes qui travaillent d’arrache-pied sur nos séries et nos films, et leur public, ne doivent pas subir de tels abandons pour les agissements d’un seul individu.

***

À propos de l'AQTIS
L'Alliance québécoise des techniciens et techniciennes de l'image et du son (AQTIS) est l'association reconnue pour représenter quelque 6 200 artisans pigistes de près de 150 métiers liés à la conception, la planification, la mise en place ou la réalisation d'une production audiovisuelle. Elle représente, défend et soutient leurs intérêts auprès des différents interlocuteurs, leur offre un filet social et négocie des ententes collectives précisant les conditions de travail qui doivent s'appliquer à eux.

À propos de l'ARRQ
L'ARRQ regroupe près de 800 réalisateurs et réalisatrices œuvrant principalement en langue française au Québec et s'emploie à la défense des intérêts et des droits professionnels, économiques, culturels, sociaux et moraux de ses membres. Elle a pour mandat de représenter les réalisateurs en toute occasion et dans tout dossier.

À propos de la SARTEC
Au service des auteurs depuis 1949, la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma regroupe les auteurs canadiens qui écrivent en français nos œuvres télévisuelles et cinématographiques, ou les adaptent pour leur doublage en français. Elle négocie des ententes collectives, conseille les auteurs sur leurs contrats, contribue au respect de leur travail et leur offre divers services.
 

Le communiqué de presse en PDF »»»

retour aux actualités

autres publications